Petite histoire de la tuile

Les principales tuiles utilisées jusqu’au XIXe siècle sont la tuile canal très présente en pays de langue d’Oc et la tuile plate en pays de langue d’Oïl

Les communes de Vichy, Gannat ou encore Charroux, au sud du département de l’Allier, marquent la frontière entre ces deux territoires. On trouve dans ce secteur les deux types de tuiles ou encore des génoises en tuile canal.

En photo: Toiture de tuiles plates, toiture de tuiles canal et toiture de tuiles mécaniques.

Cette dernière dérive de la tegula et de l’imbrex, modèles importés par les romains dans l’Antiquité, qu’ils ont eux-mêmes emprunté aux grecs.

Telle que nous la connaissons aujourd’hui, la tuile canal apparaît vers le Xe siècle. C’est à cette même époque que le nord de la France adopte la tuile plate. Celle-ci, de taille d’abord relativement importante, est retravaillée et diminue en taille bien que ses dimensions varient d’une région à l’autre.

Avec la mécanisation, se développent les briques creuses et les tuiles à emboitement dites mécaniques. Ces nouvelles tuiles ont été inventées par les frères Gilardoni qui en obtinrent le brevet d’invention en 1841. Produites en grande quantité à l’aide d’une presse, plus légères, plus rapides à poser et interchangeables d’un producteur à l’autre, elles obtiennent un vif succès à une époque où l’industrie est en plein essor et les bâtiments industriels de plus en plus nombreux.

/ Coordonnées

Tuilerie de Bomplein

LA TUILERIE DE BOMPLEIN - Couzon 03160 - RD13 Lieu-dit Bomplein

Retour en haut de page