Une nouvelle saison en couleurs pour Street Art City

Street Art City a ouvert ses portes il y a quelques semaines pour sa troisième année d’activité. Zeso, l’un des artistes phares des lieux, présente cet été...

Il ne fait pas ses premiers pas dans le monde du street art, mais il a trouvé, à Street Art City, un lieu accueillant et tout à sa démesure. Un lieu, aussi, où il a pu raconter son histoire étonnante. Cuisinier de métier et originaire de Lyon, Zeso a officié outre atlantique, aux États Unis, durant une dizaine d’année. A Brooklyn (mais pas seulement), le graffeur a laissé sa marque, commencé à se faire un nom, jusqu’à exposer certaines de ses œuvres dans une galerie new yorkaise. Arrêté à la frontière mexicaine avec des papiers qui n’étaient pas en règle, il passe un mois en prison avant d’être expulsé. C’est à son retour en France qu’il a fait la découverte de Street Art City.

Le week-end dernier, l’artiste a inauguré une nouvelle exposition événement, consacrée au Japon. +81, en rapport avec l’indicatif qu’il faut composer sur un téléphone pour appeler dans ce pays, évoque l’histoire, les us et coutumes de ce pays, par le prisme coloré et exubérant du « street artiste », qui ne s’interdit pas, malgré tout, d’aborder quelques sujets graves.

Avec plus de 25 000 visiteurs accueillis sur la dernière saison, le site se hisse à la quatrième place des lieux culturels les plus fréquentés de l’Allier.

 

Pour tout savoir: https://www.street-art-city.com/

Retour en haut de page