Signature du contrat de territoire 2017-2020

Le Département accorde près de 4,5 millions d’aides à Moulins Communauté.

Le Conseil départemental et Moulins Communauté ont officialisé leur collaboration avec la signature, la semaine dernière, du 1er contrat de territoire 2017-2020. Ce dispositif, que le département contracte avec l’ensemble des intercommunalités du département, vise à accompagner plusieurs projets concrets et structurants. Et pour Moulins Communauté, l’engagement du département est non négligeable puisqu’il représente environ 4,5 millions d’euros d’aides, répartis sur 13 projets différents.

Aménagement des berges de l’Allier, centre d’entrainement de l’hippodrome, mise en lumière des monuments), aménagements du Centre aqualudique, Skate park, LOGIPARC 03… Voilà quelques-uns des projets soutenus par le conseil départemental. Des projets structurants et essentiels pour l’avenir du territoire, comme l’indique le président Pierre-André Périssol. « Quelques-uns de ces projets sont déjà à l’œuvre sur notre territoire. Notamment le projet d’aménagement des berges de l’Allier qui comprend la réalisation d’un deuxième pont, la réhabilitation du pont de fer ».

Ces aides sont d’autant plus importantes qu’elles vont générer, grâce à un effet de levier, un peu plus de 15 millions d’investissement de la part de Moulins Communauté. « Pour un euro donné, 3 euros de commande publique sont générés, rappelle Claude Riboulet, le président du Conseil Départemental. C’est de l’activité économique, de la croissance et de l’emploi ».

Les projets

Les aménagements des berges de l’Allier représentent à eux seuls environ 2,8 millions d’aides. Cela comprend notamment le diagnostic et les études, plus particulièrement sur la structure de l’ouvrage du pont de fer, ainsi que la transformation de cet ouvrage en passerelle mode doux.  Cela comprend également la rénovation d’un ancien bâtiment désaffecté dédié aux activités de la rivière Allier, pour en faire un lieu de vie connecté, qui pourra par ailleurs accueillir une base nautique.

Viennent ensuite

  • La mise en lumière des monuments (300 000 euros),
  • Le développement des installations du centre d’entrainement de l’hippodrome (92 000 euros),
  • Les aménagements extérieurs de l’Ovive (550 000 euros),
  • L’optimisation du réseau urbain (225 000 euros), l’aménagement du Logiparc 03 (133 000 euros),
  • La modernisation du stade d’athlétisme (30 000 euros),
  • La création d’un Skate park (75 000 euros),
  • La rénovation de la façade de l’école de musique (37 500 euros)
  • La réhabilitation de l’aire d’accueil des gens du voyage (25 000 euros)

Retour en haut de page