Le deuxième pont

C'est l'un des projets phares des aménagements prévus sur les berges de l'Allier. La première pierre devrait être posée avant la fin de l'année.

Actuellement, un seul ouvrage routier, le pont Règemortes, permet d’assurer les échanges entre les deux rives de l’Allier à Moulins. Cet ouvrage supporte un trafic important de plus de 22.000 véhicules par jour, avec un taux de croissance annuel de 3 %. Il est éloigné des autres ouvrages de franchissement de l’Allier (14 km du  pont de la route départementale 133 à Villeneuve-sur-Allier et  10 km en amont du pont de la route nationale 79 à Chemilly).  Cette situation a conduit les élus des trois collectivités (Moulins Communauté, la Ville de Moulins et le Conseil Départemental) à concevoir un projet d’aménagement urbain de l’agglomération moulinoise, intégrant la réalisation d’un second pont pour le franchissement de l’Allier.

 

Le deuxième pont est l'un des aménagements les plus attendus du projet des Berges de l'Allier. Il a été conçu pour faciliter les échanges Est-Ouest et offrir une alternative au pont Régemortes, qui est actuellement l'unique ouvrage de franchissement de la rivière à Moulins. A terme, le deuxième pont permettra de fluidifier la circulation entre les deux rives de l'Allier et de développer les échanges et l'attractivité de la rive ouest.

Il sera situé dans la continuité des Cours de Bercy et arrivera, en rive gauche, entre le stand de tir et le terrain de cross. Le document unique a été déposé en préfecture et les procédures administratives sont en cours de finalisation. Le démarrage des travaux est prévu en 2020, avec une pose de la première pierre fin 2019.

Retour en haut de page